Jean ROUANET au TECHOVIN

salon pour les éleveurs ovins

A la rencontre des éleveurs

Jean ROUANET , créateur de l’entreprise Dormilaine et passionné par la filière de la laine en France se rendra au salon TECHOVIN à Bellac dans la haute Vienne, les 8 et 9 septembre. Le but qu’il poursuit, par le biais de son adhésion à l’association l’A.T. E.L.I.E.R.* est de sensibiliser les éleveurs à la valorisation de la laine, un produit issu du mouton, qui perd de sa valeur d’année en année ; le phénomène est particulièrement présent en France mais aussi en Europe.

Visitez le salon Techovin :https://www.techovin.fr/ 

peaux de moutons
laine de Mouton

Pas de produit de qualité sans une laine soigneusement sélectionnée en amont

Il est devenu de plus en plus difficile de s’approvisionner en laine de qualité en France. Les laines françaises sur le marché international sont décotées par rapport à celles de l’hémisphère sud -Australie, Nouvelle Zélande, Afrique du Sud- où la laine est un produit noble même si sa valeur tend à baisser malgré tout.

Comment en est-on arrivé là ? 

Un petit retour en arrière : à la révolution industrielle, dans le cadre de la division internationale du travail, on a voulu favoriser l’arrivée en Europe des laines de l’hémisphère sud proposant de gros lots de laine homogène car les pays de l’hémisphère sud comptaient peu de races et de qualités. Les droits de douane ont été supprimés pour cela.

Avec l’avènement des fibres synthétiques dans les années 60, comme la polyamide, l’usage de la laine est progressivement délaissée au profit de ces dernières.

Tout cela a fait qu’ il est devenu de plus en plus difficile de s’approvisionner en laine de qualité en France

Adhérent de l’A.T.E.L.I.E.R. (Association Textile Européenne de Liaison, d’Innovation, d’Echange et de Recherche)

Créée en 1989, l’association ATELIER-Laines d’Europe a pour objectif de développer, promouvoir et valoriser la production et la transformation des
laines d’Europe. Plus de deux cents membres dans une dizaine de pays européens : éleveurs, tondeurs, entreprises et artisans, créateurs et musées
participent à ses activités.

En savoir plus sur l’association l’ATELIER : https://atelierlainesdeurope.eu/

 

Quelles solutions pour relancer la filière laine ?

Le monde de l’élevage doit se REAPPROPRIER la laine puisque c’est lui qui la PRODUIT.

  • Initiation et formation des éleveurs afin qu’ils comprennent la problématique de la laine et de sa transformation
  •  Intégrer le triage aux chantiers de tonte (comme ça se pratique dans l’hémisphère sud)
  •  Prise en compte des caractères lainiers par les organismes de sélection
  •  Inventaire des différentes catégories de laines en France et établissement d’une grille de qualité
  •  Organisation du marché

Et maintenant ?

Jean ROUANET, formateur en matelasserie , s’occupe également activement de la formation des éleveurs en ce qui concerne les soins apportés à leurs troupeaux dans le cadre de l’amélioration de la qualité de la laine, qui est souvent corrélée à l’amélioration des conditions d’élevage. Gageons que le nouvel intérêt des consommateurs pour une consommation plus durable, location, et respectueuse de l’environnement, permettra une re-connaissance du produit “LAINE” pour ses qualités, en particulier pour la literie.

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *