Une idée reçue… à oublier

Couette hiver

Une couette en laine, c’est lourd !

Quand on pense aux pulls en laine pour l’hiver, aux chaudes couvertures en laine de nos grand mères ou aux objets en feutre de laine, on pense à des produits ayant un certains poids, on a tendance à associer la laine à un matériau plutôt lourd.

Un matériau unique : la nappe de laine

Les couettes en laines sont réalisées à partir d’un matériau très doux et aérien appelé nappe de laine. Réalisée par une cardeuse nappeuse, sa réalisation consiste à peigner, et agencer les fibres de laine de manière à produire un voile de laine ; ces voiles de laine très fins sont superposés peu à peu par la nappeuse jusqu’à obtenir l’épaisseur désirée.

Cette méthode de fabrication permet d’obtenir un matériau très doux et vaporeux qui emmagasine beaucoup d’air, gage de propriétés légères et isolantes pour la future couette. Bien sûr, plus la nappe sera épaisse et plus la couette sera chaude.





Ainsi pour une couette été, on a choisi chez Dormilaine une nappe de laine d’1 cm d’épaisseur, tandis que pour une couette demi-saison on a opté pour une nappe de 2 cm. Une couette hiver aura plutôt 3 cm d’épaisseur.

Laine ou synthétique ? avantage à la laine.

Une couette en laine aura sensiblement la même épaisseur qu’une couette synthétique ou en coton, et le même poids, mais avec les qualités avantageuses propres à la laine : naturellement hypoallergénique et anti-transpirante, Certains molletons synthétiques nécessitent l’ajout d’intrans chimiques pour obtenir ces qualités.

Une couette en laine a bien sûr un poids ; les couettes Dormilaine utilisent une enveloppe coton bio tissée en France : une cretonne de 140 g/m2 au tissage aéré choisi pour ses propriétés respirantes.

Le poids des couettes Dormilaine , quelques exemples :

couette été
220 g/m2
couette 1/2 saison
330 g/m2
couette hiver
450 g/m2
140 x 2001,12 kg1,70 kg2,04 kg
200 x 2001,60 kg2,44 kg2,92 kg
220 x 2402,64 kg3,22 kg3, 85 kg